Le chauffe-eau solaire permet de récupérer de l’eau chaude grâce aux rayons du soleil. Un investissement utile en temps de crise... Mais comment ça marche? Le chauffe-eau solaire récupère le rayonnement solaire et absorbe son énergie via des plaques absorbantes qui emmagasinent l’énergie solaire. Il est composé d’un circuit primaire qui récupère la chaleur emmagasinée par les plaques. Ce circuit est composé d’eau additionné d’un antigel . Ce circuit primaire, isotherme pour éviter toute perte de chaleur, est relié à un ballon d’eau qui sera chauffé par le transfert de chaleur de ce dernier fluide. L’eau du ballon réchauffée peut alors être utilisé selon vos besoins.

Les avantages du chauffe eau solaire

Selon un plombier à Perpignan interrogé par l'AFP, contrairement aux ballons ou cumulus traditionnelles chauffés électriquement ou au gaz, le chauffe-eau solaire ne nécessite pas de ces sources d’énergies onéreuses mais seulement du soleil. L’eau chaude étant moins dense que l’eau froide, en l’acheminant en bas du ballon, elle remonte par le principe de la poussée d’Archimède comme un ballon d’’air chaud remonte dans l’air froid (exemple de la montgolfière). Le liquide du circuit primaire peut cependant être accompagné d’une pompe électrique peu énergivore pour colporter l’eau chauffée vers le ballon d’eau ou transférer la chaleur de manière naturelle.

Description du chauffe-eau solaire

Le chauffe-eau et le ballon forme un seul bloc qui est souvent posé sur une terrasse. La surface du capteur dépend du besoin d’eau chaude et de la quantité d’eau que vous voulez chauffer. Il existe également des chauffe-eau à éléments séparés (capteur et ballon) mais qui sont évidemment plus coûteux. Le but étant d’éviter les pertes de calories (de chaleur) dans le circuit primaire qui achemine l’eau chaude jusqu’au ballon. Le chauffe-eau solaire permet en général d’obtenir une eau entre 40 et 50°C.

Les inconvénients

Une déclaration de travaux doit être effectuée auprès de la municipalité. En cas de périodes défavorables, il est préférable d’avoir un dispositif d’appoint qui prend le relai en cas de besoin. Dans le cas d’un chauffe-eau a deux éléments séparés, il est préférable de rapprocher au maximum les deux éléments (capteur et ballon) afin de limiter les pertes d’énergie dans le circuit primaire et surtout sa longueur et donc son coût.