Ecolo bio

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

vendredi, février 21 2014

Comment reconnaître les produits issus du commerce équitable ?

Il existe des associations qui délivrent des labels garantissant le respect des règles du commerce équitable. Le plus connu est le label de l’association Max Havelaar

A but non lucratif, l’association Max Havelaar a émit un label dont le cahier des charges définit les points nécessaires à respecter pour prétendre au commerce équitable. Le label est délivré par produit et non pour une marque complète. Le but de l’association (outre le fait de représenter le mouvement international FLO – Fairtrade Labelling Orgazinations) est de favoriser le développement des producteurs indépendants dont le poids face aux géants de la grande distribution est trop faible. Très souvent, les producteurs se réunissent en coopérative pour avoir plus de poids.

La société – indépendante de l’association – Flo-Cert est chargée de vérifier et contrôler les entreprises qui prétendent aux labels Max Havelaar. Tous les acteurs de la chaîne de vie du produit sont analysés. Il est très important d’impliquer le plus de monde possible dans la démarche non seulement pour sensibiliser les acteurs mais également les producteurs.

l'obtention du label est accordée aux produits dont les points suivants sont respectés :

- le prix doit permettre à tous les acteurs de s’octroyer un revenu/salaire décent et correct face au travail fourni

- le travail des enfants est interdit, de même que l’esclavage et la discrimination

- le respect de l’environnement est indispensable

- la réduction des intermédiaires producteur-consommateur au maximum

- la liberté syndical…

La liste est non exhaustive.

vendredi, février 14 2014

Cosmétiques bio : les composants principaux

Les cosmétiques bio sont des des produits de beauté dont la composition réside dans un maximum d'ingrédients naturels contrôlés et labellisés par un organismes certificateurs. 95 % au moins des composants doivent être issus de l'agriculture biologique (On peut se poser la question des 5 % restants... Quand une multinationale comme L' Oréale rachète Sanoflore, on peut bien imaginer que c'est un moyen très simple d'écouler des composants "suspect" d'une manière très simple. En tout cas, la législation sur les cosmétiques bio est très réglementée et contrôlée.

En ce qui concerne les matières d'origine végétale sont utilisées exclusivement :

- les eaux florales : bleuet, hamamélis, lavande, verveine... - les huiles essentielles : palmarosa, néroli, rose... - les huiles végétales : huile d'olive, onagre, sésame, argan, amande, noisette, rose - les beurres végétaux : karité, babassou, cacao... - Les cires végétales : carnauba pour le maquillage bio... - les algues - les macérats huileux - les teintures mère - les macérats glycérinés

Les matières premières d'origine minéral :

- l'argile - le talc - les pigments minéraux

Les matières premières d'origine animal :

- La propolis : résine que recueille les abeilles sur les bourgons mélangées à leur suc. - le miel - la gelée royal - le lait - les oeufs

page 2 de 2 -